par Edmond SCHLUMBERGER

En cette période d’état d’urgence sanitaire, le gouvernement a fait le choix de conditionner l’octroi d’un certain nombre de mesures de soutien en trésorerie de l’État à l’engagement par les entreprises bénéficiaires de ne pas distribuer de dividendes durant l’année en cours. Si cette mesure demeure bien circonscrite, elle invite plus généralement à la réflexion sur le versement de dividendes dans un contexte de crise.

 

Retrouvez l’article sur La BaseLextenso.

L’article est également consultable dans son intégralité ici.